3.
Bienvenue sur le site officiel de la Mairie d'Herbignac
entre Terre, Mer et Brière

Lis moi avec webReader

Village de potiers et ateliers

Aujourd’hui, le dernier village où subsistent des traces de l’activité de poterie est le village de Landieul. On retrouve d’ailleurs l’appellation "poterie de Landieul" pour désigner la production des potiers d’Herbignac. Ce village n’est cependant resté dans les mémoires comme village de potiers que parce qu’il s’agit du dernier village où des potiers ont exercé.

Landieul n’est pourtant synonyme de poterie d’Herbignac qu’en liaison avec d’autres noms de villages tels Hosca, l’Auvergnac, Kerbilet…La liste serait longue à citer puisque fin XVIIIème siècle, on dénombre près d’une trentaine de villages où des potiers sont en exercice. Il est à noter un élément essentiel : avant d’être potiers, ces hommes sont des paysans. L’activité de poterie est pour eux une activité complémentaire, un revenu de complément. Ceci explique sans doute l’éparpillement des potiers dans de nombreux villages. En revanche, tous ces villages sont groupés sur le sud de la commune, à proximité des lieux d’extraction de la terre.

C’est une petite centaine de potiers qui est alors en activité dans ces villages. Ce nombre va peu à peu se restreindre, et de fait, le nombre de village où des potiers exercent va diminuer. C’est ainsi que Landieul va devenir le principal village de potiers au XXème siècle.
Les traces laissées par cette activité sont discrètes. Les ateliers de potiers étaient le plus souvent installés dans les habitations et n’ont pas laissé de traces si ce n’est écrites dans certains inventaires après décès où sont mentionnées des roues de potiers. Ainsi l’atelier se résumait le plus souvent à un coin de la chaumière. La roue, les tas de terre, le pastellier (souche de bois servant à travailler la terre avant tournage), les planches pour faire sécher les pots, sont les mobiliers de ces ateliers. Ils ont disparu suite aux arrêts d’activité.

Les fours des potiers ont laissés quelques indices supplémentaires. A Landieul, les vestiges de deux fours subsistent. Dans les autres villages, on ne les retrouve que sur le cadastre napoléonien de 1825. Après l’arrêt de production, ils ont été peu à peu détruits.

Version imprimable de cet article Version imprimable
Plan du site Mentions légales Ville Internet Ville fleurie Esperanto 1 avenue de la Monneraye - 44410 Herbignac
Téléphone : 02 40 88 90 01 - www.herbignac.com
Création graphique : Machinacom - Intégration et développement : Horslignes - 02 51 75 07 05 Groupe lca En savoir plus sur la baule et la presqu'ile : Pays-Blanc