3.
Bienvenue sur le site officiel de la Mairie d'Herbignac
entre Terre, Mer et Brière

Lis moi avec webReader
Généralités

Généralités



 

La loi sur l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées, a été promulguée le 11 février 2005. Pour ce qui concerne la voirie et les espaces publics, deux décrets et un arrêté viennent en préciser l’application.

Cette loi et ces décrets refondent les obligations en matière d’accessibilité et de prise en compte de tous les types de handicap sur la continuité des déplacements. Des règles contraignantes et des délais relatifs à la programmation et à la réalisation d’une véritable accessibilité ont été fixés.

Les communes ou les établissements publics de coopération intercommunale (EPCI), à qui on a transféré cette compétence, doivent établir un Plan de mise en accessibilité de la Voirie et des aménagements des Espaces publics (PAVE).


Version imprimable de cet article Version imprimable



Le diagnostic à Herbignac

Le diagnostic à Herbignac



Un diagnostic d’accessibilité a été établi pour 5 itinéraires qui convergent vers le centre-bourg.

Il s’agit : 

  • du cheminement vers les deux accès au cimetière du bourg (par la rue de Verdun d’une part et par la rue du Morbihan d’autre part) qui dessert l’école Sainte-Marie
  • du cheminement vers le foyer de Kerestin (via la ZAC de Kerdebleu) qui passe à proximité du collège Saint-Joseph
  • du cheminement vers l’avenue des Sports où se situent les installations sportives et le collège Jacques Prévert ainsi que quelques commerces
  • du cheminement vers la butte de Ranrouët où se situent de nombreux logements sociaux
  • du cheminement vers l’école René-Guy Cadou

Le diagnostic a été remis à la commune fin 2009.

Une Commission Communale d’Accessibilité a été mise en place. Celle-ci est composée des membres de la commision Solidarité-Emploi-Vie sociale-petite enfance et d’habitants (dont des personnes à mobilité réduite).

Devant l’importance des travaux, leur concentration dans le centre ancien et le fait que plus de la moitié des interventions relèvent de l’insuffisance de largeur des trottoirs, la commission s’est interrogée sur la possibilité de répondre à l’obligation en créant une zone de rencontre dans le centre ancien.

Résultat du diagnostic


Version imprimable de cet article Version imprimable



La zone de rencontre

La zone de rencontre



Principe

Le concept vise à rendre possible, par des mesures de polices et quelques aménagements ponctuels, le déplacement par tous moyens et sur l’ensemble de la voirie.

Ainsi, dans une zone précisément délimitée et avec une vitesse de circulation réduite à 20 km/h, on redéfinit les priorités d’usage de l’espace public.
L’usage des rues est autorisé pour tous les modes de déplacement, mais en redéfinissant les priorités : le plus fort s’efface devant le plus faible ... en contrepartie, ce dernier n’empêche pas la circulation du second.

Un piéton est prioritaire sur un cycle qui, lui-même, l’est sur une voiture.

Le piéton pouvant ponctuellement utiliser la chaussée, on efface ainsi la plupart des obstacles ou insuffisances relevés dans le diagnostic.

Ce projet a été présenté aux commerçants qui n’ont pas émis de réserve à ce sujet, puisqu’il n’amène aucune restriction de circulation ou de stationnement.


Périmètre concerné

Pour le moment, la zone de rencontre est limitée au périmètre suivant :

  • rue de Verdun (au niveau de la rue du Morbihan)
  • avenue de la Monneraye (au niveau du bâtiment principal de la Mairie)
  • rue du Père Laurent (au niveau du Clos des Fées)
  • rue Pasteur (au niveau de la Chapelle Notre-Dame)

Les cheminements piétons qui conduisent au centre-bourg sont également concernés par ce périmètre :

  • liaison vers la ZAC de Kerdebleu (par le parking Mauperthuis)
  • liaison vers le centre commercial (par le parking du Prieuré)
  • liaison par le chemin de la Motte
  • ainsi que tout "itinéraire doux" futur qui aboutirait sur cette zone.


Signalisation

Le périmètre de la zone de rencontre est défini par une signalisation appropriée d’entrée et de sortie de zone (panneaux B52 et B53).

Dans certaines rues, elle est complétée par des aménagements ponctuels (écluse ou coussins berlinois) qui ont pour objet de provoquer l’abaissement de la vitesse, lorsque les lieux n’y incitent pas eux-mêmes.

Les travaux concernent également la modification de certains bateaux de trottoirs, d’organes de signalisation ou de délimitation des chaussées (chasse-roues) dont la présence dans les itinéraires contrevient aux objectifs d’accessibilité.

4. Un coussin berlinois 5. Aménagement avenue de la Monneraye

Version imprimable de cet article Version imprimable



Budget

Budget



Les coûts d’installation de la zone de rencontre sont estimés à 22.000 €. En dehors de cette zone, les travaux d’aménagement des itinéraires ont été chiffrés à 162.000 € (TTC).

La municipalité met en place un programme pluriannuel sur 6 ans, ce qui conduit à un engagement annuel de 31.000 €.

Pour 2011, ce budget est prévu et couvrira le coût d’installation de la zone de rencontre, le solde étant consacré à aménager les passages piétons diagnostiqués sur les autre itinéraires.

Pour les années suivantes, le Conseil Muncipal a confié le soin de déterminer le contenu de chaque tranche annuelle à la Commision Communale d’Accessibilité, pour qu’il lui soit proposé lors du vote du budget primitif.


Version imprimable de cet article Version imprimable



Plan du site Mentions légales Ville Internet Ville fleurie Esperanto 1 avenue de la Monneraye - 44410 Herbignac
Téléphone : 02 40 88 90 01 - www.herbignac.com
Création graphique : Machinacom - Intégration et développement : Horslignes - 02 51 75 07 05 Groupe lca En savoir plus sur la baule et la presqu'ile : Pays-Blanc